Un film à la rencontre de personnes victimes de lésions cérébrales

Théâtre’3, « Victor et Lola » (1), et « ARTA » (2), produisent et réalisent un film autour de 3 portraits de personnes victimes de lésions cérébrales

Le but est de participer à l’évolution du regard du grand public sur le traumatisme crânien en présentant ces portraits s’appuyant sur l’expression de personnes traumatisées crânien à travers leurs parcours de vie.

Nous avons préféré leur donner la parole et mettre en lumière leurs parcours, plutôt que de parler d’eux. Pour cela, plusieurs étapes :

  • Suivi du parcours de 3 personnes à travers leur vie familiale, professionnelle, personnelle.
  • Centrer leurs récits en s’appuyant sur leurs réseaux (personnels, professionnels, familiaux).
  • Scénariser (récits de vie à travers 3 portraits).
  • Tournage
  • Montage et diffusion grand public (cinéma, télévision, réseaux sociaux…).

Le film sera disponible en février prochain, visible par tous.

Vous pouvez appuyer ce projet en nous envoyant vos remarques, idées et suggestions à l’adresse de contact de ce site. Vous pouvez également participer à la production du film en envoyant un don à l’association ARTA, en précisant l’objet de votre don.

 

(1) « Victor et Lola » – Créateur de film (Réalisateur Sébastien Marqué, productrice Séverine Kutter)

(2) « ARTA » – Association qui se définit comme une entreprise du secteur de l’Economie Sociale et Solidaire qui intervient dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap et de vulnérabilité, notamment pour les personnes victimes de lésions cérébrales.

 

Les assises de génétique à Nantes en janvier 2018 – Théâtre’3 partenaire

La plupart des internes en génétique de France se sont donnés rendez-vous à Nantes lors des assises de génétique en janvier 2018.

Sandra Mercier, maître de conférences et praticien Hospitalier au CHU de Nantes, est à l’origine avec son équipe, de l’organisation de consultations simulées pour les internes en génétique à Nantes.

Elle nous a confié la constitution de l’équipe des comédiens, l’apprentissage des scénarios, la mise en scène des consultations ainsi que l’animation des débriefings.

C’est ainsi que nous avons vécu avec les internes des situations telles que l’annonce d’une trisomie 21 possible à une femme enceinte, l’inquiétude d’un homme sur les risques de transmission de la mucoviscidose, l’annonce d’une maladie rare et autres situations dans le domaine de la génétique.

Nous y avons rencontré des internes motivés, des médecins passionnants, des parents qui ont apportés aux débats une dimension humaine et formatrice tant pour les médecins que pour le grand public (Je pense à Dominique, maman d’une jeune femme atteinte d’une maladie rare, Adeline, maman de Jeanne, membre de l’association « Rien qu’un chromosome en plus »).

Nous retrouvons avec plaisir toute cette équipe le 7 et 8 juin 2018 pour de nouvelles consultations simulées ainsi qu‘une représentation le 7 juin à 19h00 à l’amphithéâtre de la faculté rue Bias illustrant la relation entre le médecin, le patient et sa famille lors d’une consultation en génétique. Merci à toutes et à tous et à bientôt !

 

« Abel et Bela » de Robert Pinget – Y aller ou ne pas y aller ?

Quelques bonnes raisons pour ne pas aller voir cette pièce produite par Théâtre3 :

  • C’est le soir, il fait nuit à cette saison et il fait froid
  • Il y a « Plus Belle La Vie » à cette heure
  • Vous avez perdu votre belle écharpe rouge des sorties d’hiver
  • Vous êtes allergique au gluten
  • Elle est rejouée le samedi 3 février 2018 à 21h00, salle de la Charmille à Géneston (44) avec la Cie LéZ’Arts

Quelques bonnes raisons pour aller voir cette pièce :

  • Tout le reste.

 

Valérie PASTRE aimera vous voir

Je sais, vous voulez tous la voir. Son spectacle déchire et il n’y a plus une seule place au Studio Théâtre de Nantes. Et si je vous disais que Théâtre3 qui produit Valérie Pastre est en mesure de vous donner à vous seul(e) l’information pour la voir, vous y croiriez ? oui ? non ? Et bien voilà petits(es) privilégiés(ées) (N’en parlez pas trop, il n’y en aura pas pour tout le monde) :

Théâtre La Ruche Nantes 12 janvier 2018 20h30 (Chut, pas trop fort…), ainsi que le dimanche 11 février 2018 à 17h00, toujours à La Ruche… et oui !

 

 

Les addictions en milieu professionnel, la ville de Châteaubriant se mobilise et propose d’en débattre avec ses agents.

Une création Théâtre3 avec la belle complicité de Cécile et Valérie (Ville de Châteaubriant et CCAS) pour 2 représentations au Théâtre de Verre de Châteaubriant les 4 et 5 octobre 2017

 

Accro aux écrans (jeux en ligne, réseaux sociaux, portable…), des collègues à cran…

  

Entre papier à rouler et allumettes, ça chauffe aux jointures…  

Pendant la journée de toutes les galères, le pire est encore possible…

 

Le Pôle social de Nantes Ouest sous le soleil des projecteurs de Théâtre’3

Tous les ans, le Conseil Général de Loire-Atlantique propose aux professionnels du Pôle social de Nantes Ouest (Centres médico-sociaux, Unité Emploi, Comité Local d’Insertion), une journée de « rencontre-bilan-perspectives-plaisir de se retrouver ». Cette année devinez à qui a été confiée l’animation de la journée ? Mais oui, vous brûlez, à Théâtre3 (qui avait déjà organisé cette journée il y a 3 ans).
Les professionnels nous ont confié leurs récits, expériences, questionnements, doutes, réussites, que nous avons compilés, fusionnés, étalonnés, développés, dialogués, pour en faire 4 histoires illustrant 4 thèmes :
– Le rapport avec les cadres
– La dématérialisation
– L’emploi dans les dispositifs sociaux
– Les perspectives du travail social
Les comédiens s’emparent des textes sous la direction du metteur en scène et hop voilà 4 scènes qui ont été jouées le jeudi 15 juin 2017 salle du Vigneau à Saint-Herblain (et oui !) :

L’HISTORIENNE  –  France, fin du XXIème siècle. Une historienne raconte l’histoire de la pauvreté et des dispositifs sociaux dans les années 2010-2020

LA SECRÉTAIRE  –  L’extraordinaire ordinaire d’un centre médico-social.

LA PSYCHANALYSE  –  Le travail social sur le divan

PEDRO  –  Que peuvent bien se dire les bénéficiaires des dispositifs sociaux quand ils se retrouvent entre eux ?

LE PUBLIC  –  Acteur chaleureux, motivant, généreux d’une journée placée sous le signe de la détente et des échanges. Merci à toutes et à tous.